Voici comment les moniteurs réseau doivent superviser

 

 

Qu’est-ce qu’un moniteur ?

Lorsqu’on parle de supervision réseau, on fait souvent référence à des capteurs ou, parfois, à des éléments, mais c'est bien le terme de « moniteur » qui est essentiel ici, car c'est bien le moniteur qui observe un élément de votre réseau et en assure le suivi, déclenche une action ou établit un rapport sur la base des conclusions de son analyse.

Tout est question de visibilité.

Les moniteurs sont de trois types différents, du moins dans le cas de WhatsUp Gold : les moniteurs actifs, les moniteurs passifs et les moniteurs de performance.

Moniteurs actifs

La surveillance active n'est ni plus ni moins que ce que sa dénomination évoque, à savoir un moniteur appliqué à un dispositif qui émule le comportement réel de l'utilisateur. Les moniteurs actifs simulent les données de performance et sondent certaines parties de votre réseau pour repérer les problèmes potentiels, les dysfonctionnements ou encore les pannes. Il est particulièrement important d'appliquer les moniteurs actifs au matériel nouvellement intégré, afin que le service informatique sache s'il fonctionne dès le départ.

Les moniteurs actifs sont des dispositifs d'interrogation qui pilotent des métriques spécifiques et couvrent un large éventail de dispositifs. Ils testent et mesurent la disponibilité, notamment la disponibilité des applications ou des services. Avec une solution de niveau entreprise de supervision réseau, vous pouvez utiliser des interfaces d'application telles que l'API Rest pour appliquer des requêtes à des dispositifs spécifiques pour les rapports.

Les moniteurs actifs peuvent :

  • Interroger activement des métriques spécifiques telles que les valeurs MIB.
  • Tester et mesurer la disponibilité des services et des applications.
  • Appliquer des requêtes.
  • Exercer les API.

Conseils et meilleures pratiques en matière de surveillance active :

Les propriétés des fichiers constituent un élément intéressant à surveiller. Supposons que vous souhaitiez savoir si un fichier a été modifié au cours de la journée ou de la dernière heure. Il vous suffit de faire pointer ce moniteur particulier sur le chemin UNC du fichier et WhatsUp Gold effectuera cette vérification pour vous.

Le moniteur de contenu HTTP pointe vers n'importe quel site Web (ou votre propre site Web) et examine le contenu spécifique de cette page. Selon que ce contenu est trouvé ou non, il détermine si la page est opérationnelle. 

Le moniteur de certificats SSL est lui aussi très populaire. En l'occurrence, vous pointez l'URL et il vous indique, par exemple, si le certificat expirera dans les 30 jours suivants. Si tel est le cas, vous pouvez demander à WhatsUp Gold de déclencher un état d'arrêt dès lors que ce critère est rempli.

 

Moniteurs passifs

Les moniteurs passifs recueillent des informations à partir d'un appareil ou de tout autre élément auquel ils sont appliqués. Ils ne simulent rien, mais collectent plutôt les données réelles de l'utilisateur.

Les moniteurs passifs étudient ou analysent les données qui passent par le réseau et collectent de grandes quantités de données sur les performances que le service informatique peut suivre pour dégager des tendances ou effectuer une analyse continue. Ils apportent une vision plus globale de ce qui se passe sur votre réseau, par opposition à une injection de test et à une vue simulée.

Encore une fois, les moniteurs passifs n'effectuent pas de sondage. Ils fonctionnent effectivement comme des processus d'arrière-plan. Dans le temps, on appelait cela « Terminer et rester résident ».

Non seulement les moniteurs passifs n'interrogent pas, mais ils ne testent pas et n'injectent pas de données non plus. Ils se contentent de constater ce qui se passe. La fonction la plus courante des moniteurs passifs sont les traps SNMP. Ils détectent le dépassement ou le déclenchement d'un événement ou d'un seuil prédéfini et signalent ce qui s'est passé, ou assurent le suivi des logs. WhatsUp Gold assure le suivi des logs d'événements Windows, qui s'appliquent bien entendu à tous les périphériques Windows, ainsi que le suivi d'événements Syslogs, qui peuvent être utilisés sur Linux, UNIX ou d'autres périphériques réseau.


Les moniteurs passifs peuvent :

  • Exécuter des processus en arrière-plan ( enregistrement au niveau du système d'exploitation, traps SNMP, etc.) sur le périphérique surveillé.
  • Les moniteurs passifs ne sont pas mis en route comme les moniteurs actifs.
  • Registre des événements Windows - Registre des performances des périphériques Windows.
  • Syslog - registre de la plateforme pour Linux/UNIX et autres périphériques réseau.
  • Trap SNMP - déclencheur/prédicat qui dénote un événement/seuil.

Conseils et meilleures pratiques en matière de surveillance passive :

Les moniteurs passifs écoutent passivement en arrière-plan les événements tels que les événements Windows, ce qui constitue une très bonne option de surveillance. Vous n'avez pas nécessairement besoin d'interroger votre serveur Active Directory toutes les 60 secondes, dans la mesure où le moniteur passif écoute les identifiants d'événements ou suit un événement lié à un utilisateur spécifique.

Une fois que vous avez mis en place vos conditions, vous pouvez définir et affecter le moniteur. Avec WhatsUp Gold, lorsque ces événements sont déclenchés, WhatsUp Gold prend les mesures que vous lui avez assignées. Il peut s'agir d'avertissements ou d'erreurs graves dont vous assurez le suivi via Syslog. WhatsUp Gold peut prendre cette mesure.

Vous pouvez également écouter un certain nombre de traps SNMP. Vous souhaitez peut-être savoir quand une liaison est établie ou quand un port devient actif sur un commutateur. Lorsque cela se produit, la solution de supervision réseau en informe le service informatique.

 

Moniteurs de performances

Les moniteurs de performance sont des moniteurs spécialisés qui déterminent la qualité ou la vitesse de fonctionnement des applications et fournissent des mesures de performance qui montrent les résultats. Les moniteurs de performance ne s'appliquent généralement qu'aux applications, bien qu'ils puissent également mesurer le trafic. Au lieu de simplement indiquer si un service ou une application est en service ou non, ces moniteurs capturent les temps de réponse et de retour.

Les moniteurs de performance recueillent des mesures de performance sur les appareils au fil du temps, en suivant la disponibilité, notamment le temps de ping, le décalage, le retard et même la gigue. Les moniteurs de performance déterminent si tout fonctionne aussi rapidement que souhaité en fonction des seuils définis par le service informatique. 

Les moniteurs de performance visualisent les tendances, suivent les performances globales et calculent des éléments tels que les moyennes. Ces moniteurs génèrent des rapports, tels que la fréquence à laquelle des applications particulières sont soumises à une forte charge et les heures de pointe d'utilisation de ces applications. Cela aide les experts réseau à concevoir exactement ce dont a besoin leur entreprise et à déterminer les ressources qui doivent être disponibles pour telle ou telle application.

Les moniteurs de performances peuvent :

  • Mesurer l'état de santé et les performances au fil du temps.
  • Exploiter les rapports WhatsUp Gold pour le calcul des moyennes, la visualisation des tendances et le suivi.

Conseils et meilleures pratiques en matière de surveillance des performances :

L'utilisation de l'interface et la mémoire du processeur sont des moniteurs par défaut. Plusieurs moniteurs de performance peuvent être attribués à un périphérique, à un commutateur, à un routeur ou même à un serveur Windows. Les éléments suivis par défaut comprennent le CPU, le DIS, la réponse ping, la latence, etc. 


Les professionnels réseau et informatique peuvent créer presque tous les types de moniteurs de performance personnalisés. Par exemple, un moniteur de base tel qu'un moniteur de sortie de batterie d'onduleur APC, qui collecte simplement la sortie de batterie de vos dispositifs APC.

WhatsUp Gold assure également la supervision ou l'intégration avec AWS Cloud Watch, ainsi que la surveillance des performances d'Azure.

Vous pouvez même effectuer une requête SQL qui se connectera aux bases de données Microsoft SQL, MySQL ou Oracle et extraira des chiffres ou des valeurs. Et bien sûr, vous disposez de la surveillance WMI ou de la surveillance Windows, spécifiquement pour les systèmes d'exploitation Windows.

 

Le processus de surveillance en quatre étapes

Progress recommande un processus en quatre étapes pour la configuration des moniteurs.

Numéro un : examinez votre appareil et déterminez exactement quels sont les moniteurs déjà présents. Il est probable que les contrôles ont été appliqués d'emblée ou configurés par quelqu'un de votre entreprise. WhatsUp Gold peut ajouter de nouveaux périphériques et appliquer des rôles à mesure qu'ils sont ajoutés ou découverts. Ces rôles comprennent une variété de configurations de surveillance différentes.

Numéro deux : affectez vos moniteurs, notamment en configurant ou reconfigurant les moniteurs existants et en en configurant de nouveaux, même des moniteurs personnalisés. L'affectation des moniteurs est entièrement basée sur les besoins et les informations que vous prévoyez de recueillir. Que voulez-vous savoir sur un appareil et pourquoi ? Quelles sont les informations les plus importantes ?

Numéro trois : assurez-vous que les moniteurs que vous avez appliqués sont activés (si vous en avez besoin à ce moment-là), ce qui est souvent le cas par défaut.  Comme mentionné, certains moniteurs sont activés par défaut, comme l'utilisation de l'interface, qui sert de carte thermique de la bande passante. Cette fonction est activée par défaut pour les périphériques, mais il se peut que vous ne souhaitiez pas l'activer si vous avez d'autres priorités.

Numéro quatre : Vérifiez les moniteurs. Vérifiez les statistiques et l'utilisation de l'appareil et contrôlez les moniteurs de performance qui lui sont attribués. C'est tout. Voilà.

Un rapide rappel concernant les moniteurs

Pour récapituler, les moniteurs actifs vérifient si un appareil est en service ou non, tandis que les moniteurs passifs permettent de savoir ce qui se passe en termes d'événements. Les moniteurs de performance fournissent des mesures de performance. Si vous appliquez tous ces types de moniteurs, vous serez dans une bien meilleure position, capable de déterminer exactement ce qui se passe sur un périphérique tel qu'un commutateur ou sur une application de ce périphérique.

Quand recourir aux moniteurs ? Cela peut dépendre du modèle de licence

Quand utiliser des moniteurs, lesquels utiliser et quand ? La réponse est un peu simpliste : vous devez tous les utiliser et les utiliser simultanément. Ils sont tous importants à leur manière. N'ayez pas peur d'utiliser des moniteurs. Vous pouvez appliquer autant de moniteurs que vous le souhaitez, à n'importe quel périphérique, du moins avec WhatsUp Gold. Nous nous écartons légèrement du concept de moniteur ou de capteur, qui peuvent chacun être associés à un coût de licence propre lorsqu'ils sont vendus par d'autres fournisseurs de moniteurs réseau. Chez WhatsUp Gold, nous accordons des licences à des dispositifs individuels, et non aux moniteurs eux-mêmes.

Quels moniteurs utiliser et quand les utiliser :

  • Utilisez les 3 simultanément !
  • Ils sont tous importants à leur manière.
  • Les moniteurs actifs vérifient le statut Up/Down des moniteurs.
  • Les moniteurs passifs servent à définir des alertes concernant les événements sur les périphériques Windows et réseau.
  • Les moniteurs de performances rendent possibles des mesures d’intégrité et de performance.

 

Avec WhatsUp Gold, il y a un certain nombre de périphériques que vous avez dû payer et que vous souhaitez surveiller. Qu'il s'agisse d'un routeur à quatre ports, d'un commutateur à 128 ports ou de tout autre dispositif, c'est un seul appareil. Vous pouvez appliquer autant de moniteurs que vous le souhaitez à ce périphérique. 

Avec un commutateur à 48 ports, vous pouvez surveiller les 48 ports. Vous pouvez surveiller l'unité centrale. Beaucoup de nos concurrents facturent soit le capteur, soit le moniteur. Avec ce modèle de licence, vous pourriez ne pas vouloir surveiller les 48 ports de ce commutateur, car cela vous coûterait davantage.

Nous voulons que vous soyez plus libre avec vos moniteurs, que vous appliquiez ce que vous voulez, quand vous le voulez. Plus vous aurez d’informations, mieux vous vous porterez.

 

 

 

Abonnez-vous à notre liste de diffusion

Recevez les plus récents billets de notre blog dans un e-mail mensuel.

Loading animation