Adista exploite l'API REST de WhatsUp Gold et automatise l'ajout de périphériques. Gain de temps et élimination des erreurs humaines à la clef.

Fondée en 1981 par les frères Gilles et Pascal Caumont, Adista a connu une croissance rapide, passant du statut de petit intégrateur informatique à celui de fournisseur clé en main de services Internet et d’infogérance informatique (accès haut débit, réseaux IP et intégration de systèmes informatiques) en France, avec plus de 4.000 clients issus du secteur public et des PME.

Chaque client d'Adista a des exigences différentes en termes de niveau de surveillance : si certains se contentent d'une surveillance de base, d'autres disposent en revanche d'alertes par courrier électronique et par SMS. D'autres encore disposent d'un accès Web leur permettant de consulter l'état de leurs appareils et machines via un écran WhatsUp Gold.

Avant d'utiliser WhatsUp Gold, lorsqu'il était question d'ajouter des périphériques, l'équipe informatique d'Adista n'avait pas d'autres choix que de les saisir manuellement, un par un, opération hautement chronophage. Même si WhatsUp Gold dispose d'une puissante fonction de découverte, Adista n'a pas nécessairement accès à tous les périphériques clients. Le staff informatique d'Adista ne dispose généralement pas des informations d'identification nécessaires à l'accès si le client ne souhaite surveiller que certains de ses périphériques dans un premier temps. L'ajout ou la modification d'un ou de plusieurs appareils à la fois fait partie du processus de support habituel, certes, mais l'intégration de nouveaux clients suppose parfois une liste beaucoup plus longue d'appareils à surveiller susceptibles de poser des problèmes.

Lorsque l'équipe d'Adista se voit confier une liste de pas moins de 50 nouveaux appareils (le plus souvent, il ne s'agit que d'adresses IP et d'identifiants figurant sur un fichier CSV ), l'entreprise française est confrontée à un processus manuel long, fastidieux, et surtout susceptible de générer de nombreuses erreurs humaines. C'est pourquoi Maxime Palmieri, administrateur Plan Système chez Adista, était bien décidé à trouver une solution de surveillance informatique moins chronophage et surtout plus sûre. C'est ainsi qu'il a découvert les fonctionnalités de l'API REST de WhatsUp Gold et qu'il a rapidement développé une solution avec PowerShell. Maxime raconte : « Cette tâche a été confiée à un collègue qui m'a dit qu'il lui faudrait tout l'après-midi pour saisir toutes les adresses IP une à une. Je lui ai répondu que je ne voulais pas qu'il saisisse tout cela manuellement. Tu pourrais faire des erreurs, ou tu perdrais du temps, lui ai-je confié. Je préfère que ce soit moi qui en perde à essayer de créer une API ».

Maxime a ainsi exploité l'API REST pour importer automatiquement des appareils individuels ligne par ligne depuis un fichier CSV unique. La solution qu'il a adoptée est simple, élégante et efficace. Maxime commence par créer manuellement une machine unique au sein de l'interface Web de WhatsUp Gold. Son script clone ensuite cette machine à l'aide de l'API du logiciel, récupère l'ID de la première machine répertoriée dans l'URL et utilise une requête GET pour copier toutes les configurations. Le script crée ensuite tous les périphériques en utilisant les informations récupérées lors de la requête précédente et en modifiant le nom, le FQDN et l'IP par le biais de la requête Patch.

En utilisant l'API REST, Maxime a automatisé une tâche qui aurait pris tout l'après-midi à un membre de l'équipe informatique d'Adista s'il s'était fié au CSV contenant le nom et l'adresse IP. Avec l'API REST, il a également éliminé toute possibilité d'erreur de la part de l'utilisateur. Or la moindre erreur peut avoir un impact sur le client. Maxime dispose ainsi d'un moyen rapide et efficace d'ajout en masse de dispositifs pour les clients. De plus, cette méthode peut être utilisée à l'infini.

« Faire notre travail sans WhatsUp Gold est impossible. Ce logiciel est essentiel à notre activité », déclare Maxime. « Non seulement WhatsUp Gold nous permet de gagner en temps pour la supervision de toutes les machines que nous gérons, mais nous n'avons plus besoin d'attendre de recevoir un e-mail indiquant qu'un service est tombé en panne pour le réparer. »

Vous en saurez plus sur Adista et les aventures de Maxime en lisant notre étude de cas dédiée à Adista. Vous pouvez aussi consulter sa candidature (gagnante) au concours de l'API REST WhatsUp Gold.

Tags

Démarrez avec WhatsUp Gold

Abonnez-vous à notre liste de diffusion

Recevez les plus récents billets de notre blog dans un e-mail mensuel.

<p class='-pt2 -m0'>Thanks for subscribing!</p> Loading animation

Comments
Comments are disabled in preview mode.